lait de chamelle: une boisson naturelle aux mille et unes vertus

Consommé par les populations semi nomades du Sahel et du monde arabe, le lait de chamelle est un produit de qualité sécrété par la femelle du dromadaire. Domestiqué depuis près de 9000 ans, le vaisseau du désert produit un lait très performant du point de vue nutritionnel. Cet aspect intéresse fortement la médecine qui découvre au fur et à mesure des recherches les bienfaits pour la santé humaine.

Le lait de chamelle : l’aliment de base dans le Désert

Le dromadaire est un animal noble dans l’esprit des populations du désert. Il sert au transport. Son instinct primitif lui permet de repérer les puits d’eau à des centaines de kilomètres à la ronde. Enfin, la viande, le lait de chamelle ainsi que l’urine sont sources de nourriture et médicaments.

Concernant le produit lacté, 93% de la production mondiale se réalise dans les pays suivants : Somalie, Kenya, Éthiopie et Tchad.

Source de protéine impressionnante, le lait de chamelle remplace la viande dont la chair est consommée pour les grandes occasions. Ainsi, il contiendrait également dix fois plus de fer et serait jusqu’à trois à cinq fois plus riche en vitamine C que le lait de vache.

Le lait de camélidé: une alternative face à l’intolérance au lactose

Le lait de chamelle sert aussi à la fabrication de fromage, yaourt ou lait fermenté.

Cependant, ce produit exotique est cher et rare en Europe. En effet, le lait de camélidé ne peut être importé à l’état brut dans l’Union Européenne. Et ceci pour des questions d’hygiène en cas d’infection des dromadaires et de traçabilité. De plus, il doit se consommer rapidement. Du coup, vous pourrez le retrouvez en poudre sous forme déshydratée.

Vraisemblablement, cet aliment est réputé pour ses vertus hypoallergéniques. A la différence du lait de vache, le lait de chamelle est dénué de lactoglobine tout comme le lait maternel. Or ce détail précieux en fait un lait très facile à digérer favorisant le transit intestinal. Puis renforçant le corps. Donc, il pourrait être une alternative pour les gens allergique à la protéine de lait de vache. De plus, l’industrie pharmaceutique s’y intéresse grandement pour la fabrication des laits en poudre pour bébé.

le lait de chamelle joue un rôle préventif pour de nombreuses maladies

Entre autres, les quantités d’immunoglobines et de lactoferrines présentes dans le lait de chamelle préservent le système immunitaire en :

  • Prévenant l’augmentation des cellules cancéreuses au niveau du colon.
  • Exerçant une activité virale et antibactérienne grâce à la lysozyme (protéine globulaire).
  • Stimulant l’absorption des minéraux dans l’organisme.
  • Agissant en tant qu’anti inflammatoire sur l’estomac et les parois intestinales.
  • Régulant la pression sanguine.

De plus, il existerait également des pistes positives dans le traitement de l’autisme sans pour autant parler de guérison. En boire dès le plus jeune âge limiterait certaines lésions cérébrales. A ce propos, des résultats encourageants ont été constatés pour la maladie de Crohn et Alzheimer.

Un excellent produit hypoglycémiant

Dorénavant, les bienfaits du lait de chamelle intéressent la médecine pour ses capacités à réguler le diabète. En effet, une étude menée sur la communauté Raïca en Inde a permis de déceler ses facultés sur la baisse de l’index glycémique. Effectivement, ces pasteurs de la région du Rajasthan se nourrissent de lait de chamelle et de produits végétariens. Et Ce lien de cause à effet a permis d’établir que le diabète était inexistant dans leur communauté comparée à leurs voisins sédentaires.

Le lait de chamelle : un business juteux pour les industries pharmaceutiques ?

Actuellement, les cheptels de dromadaires se comptent par millions du Maroc jusqu’à l’Inde tout en poursuivant la bande sahélienne. La ferme Camelious appartenant à l’Emir de Dubaï aux Emirats Arabes Unis est la plus grosse production de lait de chamelle au monde. Cette marque a donné naissance à des produits camélidés originaux tels que le chocolat au lait de chamelle. D’ailleurs, un contrat a été signé avec un grand maître chocolatier autrichien.

A ce jour, des fermes sont à l’expérimentation dans trois pays (USA, Danemark et Pays-Bas). Ces coopératives ont uniquement été créées pour faire évoluer la Science et si possible aboutir à la conception de nouveaux médicaments pour l’industrie pharmaceutique.

Le savon au lait de chamelle : une merveille pour la peau

En cosmétologie, le lait de chamelle fait aussi des heureux. Non pas pour ses propriétés antioxydantes et adoucissantes relatives à sa concentration et richesse en vitamine E. Mais pour ses vertus hypoallergéniques et reconstructives ainsi que pour les maladies de la peau. En effet, le lait de chamelle est la solution idéale pour traiter les irritations et les inflammations de la peau. Notamment pour les formes aigues d’eczéma ou de psoriasis.

Sous forme de savon, le lait de chamelle est très nourrissant. Il s’attaque efficacement à toutes formes de psoriasis et d‘eczéma. Hypoallergénique, il s’adapte à tous types de peau et hydrate en profondeur l’épiderme.

Bénéficiant des mêmes vertus que le lait de chamelle, son action antimicrobienne respectent la peau sèche et irritée en aidant à sa reconstitution.

Vers un boom de la production en Europe ?

Cependant, le lait de chamelle ne pourrait se démocratiser sur la durée en Europe. Car la filière manque d’accès. En effet, les cheptels ne peuvent colonisés intensément notre continent à cause des conditions climatiques et du manque d’espace. De plus, la connaissance des animaux nécessite un suivi médical poussé. A ce jour, seuls les vétérinaires expérimentés ou les populations bédouines sont capables de déceler à temps les symptômes d’une maladie ou d’une contamination des troupeaux.

Ainsi, les dromadaires sont donc destinés à évoluer dans leur environnement d’origine. Depuis une dizaine d’années, la population de camélidés gagne en nombre. Et le lait de chamelle en poudre est une réponse dans un monde où les pâturages se font rare pour les bovins. Mais aussi là où la production industrielle de lait de vache touche ses limites. En effet, la valeur nutritionnelle du lait de vache se dégrade depuis quelques décennies.

Du coup, l’Afrique et le Moyen Orient sauront-ils  profiter sur le long terme des retombées économiques du lait de chamelle ?

Cadeau de bienvenue

Inscrivez-vous et recevez gratuitement 10% de remise sur votre première commande ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page
Add to cart