Huile de ricin pure bio 100 ml

5,50

5 en stock

Catégorie :
Description

Description

L’huile de ricin bio fait partie de la catégorie des huiles d’exception. Les multiples avantages et bénéfices qu’elle représente dans le monde des cosmétiques ont fait d’elle un produit incontournable. Extraite à partir d’une plante herbacée ou arborescente, l’apparence de cette huile peut être incolore ou d’un jaune vif. Cette huile vertueuse fut utilisée dès les temps ancestraux au sein de certaines civilisations. Au-delà des cosmétiques, son utilisation reste diversifiée. Ainsi aujourd’hui, plusieurs domaines se sont emparés de l’huile de ricin bio sur le marché. Les secteurs de l’industrie et de la pharmacologie y ont effectivement trouvé un regain d’intérêt ces dernières décennies. Découvrons à présent cette huile de prestige.

L’huile de ricin bio pour les cheveux : un produit idéal en cosmétique

 

L’utilisation connue qui est faite de l’huile de ricin bio dans le monde occidental, remonte au 19ème siècle. Dès cette époque donc, on a remarqué en occident les propriétés qu’apporte l’huile de ricin notamment à la chevelure.

Contre les pellicules et pour stimuler la pousse des cheveux

 

L’huile de ricin se révèle effectivement être un puissant moyen pour lutter contre les pellicules. Une utilisation régulière permet de se débarrasser de leur présence à la surface du cuir chevelu. Son application permet également de contrecarrer le phénomène de la perte des cheveux. Un tel traitement est surtout orienté vers les femmes qui perdent une partie moindre de leur chevelure. Ce n’est en aucun cas un moyen pour se prémunir de la calvitie. Lors de l’apparition des cheveux blancs également, on se masse le cuir chevelu avec quelques gouttes d’huile de ricin. Cette action est un excellent moyen de repousser le blanchiment des cheveux lié à la prise d’âge. Pour les personnes atteintes de démangeaisons, s’enduire le crâne de cette huile calme et apaise. Elle renferme en effet des propriétés toutes indiquées contre l’apparition de tels maux qu’elle combat et annihile. Par ailleurs, elle est un agent hydratant qui permet aussi à une peau déshydratée de retrouver sa souplesse et son élasticité.

Pour soigner l’apparence des cils et de la barbe

 

Pour ceux qui souhaitent faire de l’utilisation de l’huile de ricin bio un moyen de s’embellir, elle est un moyen idéal. Sa fonction lisse, revitalise et nourrit en profondeur. Elle peut être utilisée autant par les femmes que par les hommes. Ces premières y trouvent un intérêt certain lorsqu’elles ont le désir d’obtenir une chevelure plus allongée. L’utilisation de l’huile de ricin fait accéder les cheveux à un renforcement. Sa capacité allonge également les cils et en manucure, les ongles des mains. Pour ces soins spécifiques, elle est souvent vendue sous forme de mascara. La gente masculine l’utilise elle dans l’entretien qui en est fait pour la barbe.

Les autres utilisations connues à ce jour

 

Au-delà du monde des cosmétiques, cette huile aux propriétés bénéfiques a su capter l’attention du monde scientifique dans des applications particulières.

Un regain d’intérêt en pharmacologie

Autrefois l’huile de ricin bio était utilisée dans le domaine pharmacologique. A ce moment-là, elle était perçue comme un moyen efficace grâce à ses propriétés laxatives. Seulement, cette pratique a pris fin par la suite car jugée comme dangereuse. On a tout de même conservé ce principe aujourd’hui, mais dans des quantités très fortement amoindries. Elle est ainsi utilisée de nos jours en tant qu’excipient.

Dans le cadre de l’industrie automobile

 

Dans le secteur industriel, ce sont l’acide undécylénique et l’heptane présents dans l’huile qui intéressent les industriels. En effet, ces composants sont extrêmement lubrifiants et ils sont donc utilisés pour graisser les moteurs. On retrouve ces agents dans les huiles de moteurs à combustion interne. Dans le domaine de la Formule 1, ils ont été utilisés jusque dans les années 80. Puis, à l’heure actuelle, l’industrie l’utilise dans la fabrication d’une matière plastique bien particulière : le Rilsan.

En horticulture

Il faut savoir que la ricine, un élément présent dans le ricin, est un véritable poison. Comparé au cyanure, un poison mortel, la ricine est par rapport à lui d’une teneur 6000 fois plus toxique. Puis, en comparaison du crotale, un serpent redoutable, la toxicité de la ricine est là 12.000 fois plus élevée encore. Cette toxicité est présente dans les fruits de la plante. Ceux-ci revêtent la forme de capsules tricoques surmontées de pointes hérissées. Le Guinness Book des records a ainsi qualifié cette plante de ”Plante la plus venimeuse au monde”.

Cette toxicité est employée en horticulture sous forme de tourteau afin de chasser les rongeurs. Son effet est répulsif et permet ainsi la préservation des plants.

Description de la plante de ricin

Le ricin est  connu depuis de nombreuses pour ses bienfaits cosmétologiques. Mais qu’en est-il de la plante en elle-même ?

Nomination

Cette plante tient son appellation générique sous le nom de Ricinus. Ce nom établit ainsi une ressemblance entre la graine et une tique. Elle s’est vue par ailleurs donner de nombreux autres noms. Nos voisins anglais la nommèrent ”Castor Oil” du fait de son remplacement momentané du castoreum. Au 16ème siècle, elle a porté les noms de Kerua, Kerroa, Charua et Carpate.

En botanique

 

Cette plante est originaire d’Afrique tropicale. Sa culture s’est étendue via l’Arabie, l’Asie, l’Amérique et sous les climats subtropicaux. Elle est une herbacée qui peut devenir arborescente selon son développement. Sa croissance peut effectivement varier en fonction du climat dans lequel elle se trouve. En France par exemple, la plante de ricin peut atteindre de 1 à 5 mètres de hauteur. Ailleurs dans le monde, elle peut atteindre jusqu’à 13 mètres de haut.

On la décrit comme une plante vivace à cycle annuel. La description de ses feuilles est celle de bordures d’aspect denté aux couleurs qui peuvent varier du vert au rouge. Elles sont regroupées sous la forme de cyathes. Les fleurs femelles se trouvent dans la partie supérieure de la plante et l’on retrouve les fleurs mâles en bas. Sa floraison apparaît pendant la période estivale.

Sa graine, d’où est extraite l’huile, a un aspect luisant et marbré de rouge ou de brun. Au cœur de la graine, ce ne sont pas moins de 40 à 50 % d’huile qui sont présents. Ceci représente un bon rendement pour une graine. Seulement, lors de l’extraction de l’huile, toutes les graines ne sont pas utilisées. Un tri sélectif est opéré au préalable de l’exécution de cette opération. Ainsi, uniquement les grosses graines de certaines variétés  sont utilisées pour produire de l’huile de ricin bio.