Lutter contre les poils incarnés est une évidence. Effectivement, ils provoquent des gênes considérables au niveau de la peau. Les personnes qui en sont victimes souffrent énormément. Elles font notamment face à des problèmes majeurs d’ordre esthétique. Les poils incarnés occasionnent aussi des démangeaisons et des douleurs plus ou moins importantes. Ils peuvent même faire l’objet d’une infection. Tous ces effets indésirables amènent à lutter contre ce phénomène. D’emblée, il est nécessaire de bien connaitre les causes et les origines de l’apparition des poils incarnés. La meilleure méthode de lutte s’avère être en effet la prévention. Enfin, s’il est trop tard et que les poils incarnés se sont formés, il est possible de les éliminer.

Bien connaitre les causes et les origines des poils incarnés

Les poils incarnés, ou encore poils sous peau, scientifiquement appelé aussi poils sous-cutanés sont des phénomènes qui entravent le cours naturel de la pousse ou de la repousse des poils. Pour une raison ou une autre, ces derniers n’arrivent pas à se développer correctement pour surgir à la surface de la peau. Ils sont ainsi déviés de leur cycle naturel de croissance. Toutefois, celui-ci suit son cours. Mais cette fois-ci sous le derme. Ainsi, l’on ne voit apparaitre en surface qu’un bouton qui laisse entrevoir un poil à l’intérieur. Nombreuses sont les causes de ce phénomène disgracieux.

Les mauvaises habitudes provoquant les poils incarnés

Les poils incarnés surgissent le plus souvent après un rasage ou une épilation. En effet, ces pratiques changent leur nature. Lors d’une épilation notamment, les poils deviennent plus fins. Ainsi, ils peuvent ne plus être dans la capacité de percer les pores de la peau et se développer en surface. Le rasage quant à lui peut aussi modifier le sens de repousse des poils.

Outre les poils, la peau est également en grande partie responsable de la survenue de ce phénomène. Elle peut présenter un système pileux défectueux. Les pores sont bouchés en cas de peau grasse. Il est aussi possible que cette enveloppe charnelle soit trop épaisse en raison d’un manque de soins. Résultat, les poils sont emprisonnés sous la peau.

Des morphologies spécifiques favorisant l’apparition de poils incarnés

Certaines personnes peuvent posséder naturellement les différentes caractéristiques de poils et de peau citées auparavant. Elles sont par conséquent plus sujettes à l’apparition de poils incarnés. Les peaux sèches et surtout épaisses sont des terrains de prédilection de ce phénomène. Par ailleurs, l’excès de production de matière grasse conduit aussi à l’obturation des pores.

Les poils qui sont trop fins auront aussi des difficultés à pousser jusqu’à la surface de la peau. Ce ne sont cependant pas les seuls types de poil amenant ce phénomène. En effet, même les poils suffisamment rigides, mais qui sont de nature frisée peuvent pousser sous la peau. Ces types en particulier ont tendance à s’entortiller.

Les zones les plus concernées par les poils incarnés

Logiquement, de par leurs causes et origines, les poils incarnés se découvrent le plus souvent au niveau des zones du corps qui accueillent des opérations de rasage et d’épilation. Ils surgiront notamment sur les membres, le maillot ou encore les aisselles. Chez les hommes, ils sont plus fréquemment identifiés au niveau de la barbe. Pour les femmes, les poils incarnés apparaissent généralement sur le maillot.

Prévenir la survenue des poils incarnés

Compte tenu du mode d’apparition des poils incarnés, il est possible de les prévenir à travers des gestes simples. Il est nécessaire de se pencher sur les deux facteurs qui provoquent ce phénomène, entre autres la peau et les poils. Les méthodes de prévention sont généralement constituées de soins. Par ailleurs, l’on s’intéressera notamment au rasage et à l’épilation constituant les principales causes des poils incarnés. Il sera indiqué les bonnes pratiques pour ne pas agresser la peau et les poils.

Les soins essentiels de la peau

Il est requis d’avoir une peau parfaitement saine pour se mettre définitivement à l’abri des poils incarnés. Cette hygiène doit être prise au sens large. Elle concerne, par exemple, l’alimentation. Celle-ci consiste radicalement à nourrir la peau. Il y aura de nombreux produits qui permettront de donner tout le nécessaire à cette enveloppe.

En complément, il est aussi impératif de traiter les peaux sèches. Comme à l’alimentation, des crèmes spécifiques permettront d’hydrater et ainsi rendre ces dernières plus souples. En outre, l’hygiène de la peau passe obligatoirement par la propreté. Le nettoyage doit se faire en profondeur. Divers soins peuvent être réalisés, à ne citer que le gommage ou encore l’exfoliation au rhassoul. Ceux-ci permettent d’enlever les cellules mortes, mais également les excédents de matière grasse, notamment le sébum.

Les soins essentiels pour les poils

Les poils seront à soigner surtout lors des opérations de rasage ou d’épilation. L’objectif principal sera d’arriver à les déloger jusqu’à leur racine. Ainsi, la repousse sera continuellement naturelle. Une coupe au ras provoquera inévitablement un poil incarné. Par ailleurs, le rasage ou l’épilation doit être effectué délicatement et dans les règles de l’art.

La repousse des poils doit aussi être régulée après le rasage ou l’épilation. Trop rapide, elle favorise aussi l’apparition de poils incarnés. Il y aura des crèmes spécifiques qui permettent de gérer la régénération des poils. La croissance sera ainsi saine et respectera son cours normal.

Les vigilances à avoir avant et après un rasage ou une épilation

L’on insistera particulièrement sur le mode d’extraction des poils, ce dernier étant généralement à l’origine des poils incarnés. En premier lieu, il est important d’adopter une seule habitude et éviter surtout de changer de mode épilatoire. Puis, les préparations doivent être parfaites avant ces opérations. La peau en particulier devra être détendue. L’on conseillera notamment de prendre une douche chaude ou réaliser une exfoliation en vue de dilater les pores et faciliter l’arrachement des poils. Enfin, il est conseillé de chouchouter la peau avec les soins de prévention cités auparavant.

Se débarrasser rapidement et définitivement des poils incarnés

Il n’est jamais trop tard, même si les poils incarnés ont réussi à se former. Il est possible, en effet, de s’en débarrasser. Plusieurs méthodes sont à disposition. Il y aura les procédés qui peuvent être effectués à la maison. Ils solliciteront notamment des produits naturels comme l’argile verte ou encore l’eau oxygénée. Ces composés permettront de ramollir la peau et ainsi extraire facilement le poil incarné. Pour information, il est déconseillé d’intervenir à sec sur les boutons, c’est-à-dire effectuer un rasage ou une épilation. Il faut justement être extrêmement vigilant au risque d’infecter la zone en tentant d’extraire le poil incarné. Certaines personnes font même appel à des spécialistes, en l’occurrence des dermatologues.