Les périodes stratégiques au coeur du marketing religieux sont d’une importance particulière. Le mois du Ramadan est la première période que les entrepreneurs communautaires doivent considérer avec minutie. Au cours d’une période de 30 jours, les boutiques en ligne peuvent tirer un essor considérable de leur activité en travaillant particulièrement bien leur catalogue produit. S’ensuit la période que l’on nomme dans le jargon le « Grand Aïd » qui matérialise le sacrifice du bélier, du mouton ou d’autres bêtes de cheptel autorisé par les hadiths selon un mode de partage déterminé.

Cette période en l’occurrence qui intervient à peu près deux mois et demi après l’Aïd El Fitr doit donc être travaillé immédiatement après la fin du mois de jeune pour pouvoir Incha a Allah tirer de bons bénéfices. Voyons ensemble les secteurs les plus tendances qui peuvent considérablement augmenter leurs ventes au cœur de cette période festive.

Le marché de la mode islamique : une activité en plein essor avant l’Aïd El Kebir

Les boutiques de prêt à porter réalise une part conséquente de leur chiffre d’affaires au cours des semaines précédent « la fête du Mouton ». Une raison objective et particulière explique cette montée en flèche des ventes qui se concrétise par l’office religieux réalisé avant le sacrifice. La prière du Aïd concoure directement au fleurissement de l’économie du prêt à porter islamique en France. En effet, il est recommandé aux fidèles de se vêtir de leur plus beau vêtement pour se rendre à la mosquée. Cette occasion profite de droit aux boutiques musulmanes spécialisées dans la mode islamique. Les qamis, jilbabs, djellabas, abayas et tuniques islamiques seront donc à l’ordre du jour pour marquer fraîchement la fête.

Les agences de voyage Omra & Hajj également dans la partie

Les dix derniers jours de Dhoul Hijja marquent matérialisent la période du Pèlerinage à la Mecque, cinquième pilier de la religion musulmane. Bien des mois avant, les pèlerins qui souhaitent se rendre en Terre Sainte consulteront bien évidemment les prestataires présents sur la Toile pour concrétiser le voyage religieux de toute une vie. Cette période clé qui se manifestent par le financement bien à l’avance de cet évènement honorable fait vivre une économie considérable qui à ce jour bénéficie aux agences dites de « tourisme halal » et « religieux. L’évènement à résonnance planétaire est tellement important qu’il constitue la seconde manne financière de l’Arabie Saoudite après les exportations d’hydrocarbures.

Avec un pèlerinage dont le prix augmente chaque année et avoisine les 6000 euros, cette économie orientée autour des jours précédant l’Aïd El Kebir offre des dividendes spectaculaires aux agences qui en font le commerce.

Les parfumeries orientales en ligne : une occasion en or pour développer leur chiffre d’affaires

Le mode de la parfumerie communautaire est elle aussi en train de vivre des jours heureux en cette période. La démocratisation du oud, des fragrances musquées ou tout ce qui olfactivement est susceptible de rappeler l’Orient est tendance au cœur de la communauté musulmane. Fait devenu coutume, pratiquement tous les foyers musulmans s’offrent des parfums pour commémorer la fête ensemble. Il suffit juste de faire un détour sur la Toile pour remarquer ce que les boutiques musulmanes en ligne proposent. Ces dernier temps l’intérêt pour la fragrance textile s’est particulièrement manifester pour l’occasion.

L’Aïd El Adha et les bonbons halal : fureur assurée pour les petits

Le marché des confiseries halal se porte aussi très bien à la veille de la fête de l’Aïd El Adha. Les commandes de confiseries halal explosent littéralement à ce moment précis. Des sites spécialisés en ont d’ailleurs fait leur fonds de commerce. Les gammes de bonbons proposés souvent originales et élaborées à partir de gélatine bovine halal sont une niche qui fonctionne très bien pour les occasions festives religieuses.

Voici donc principalement les acteurs bénéficiant au mieux des retombées économiques de l’Aïd El Adha sur le web.