recette de gâteau tunisien à la pistache

Le gâteau tunisien à la pistache est certainement un des éléments qui différencie ce type de pâtisserie orientale des autres pays du Maghreb. Zoom sur un savoir faire qui puise ses racines au coeur des loukoums turcs et dans la gastronomie du Proche-orient (Syrie, Liban).

Gâteau tunisien à la pistache : toute une histoire 

Depuis des siècles, le gâteau tunisien à la pistache a le vent en poupe. On parle d’un élément indispensable notamment pendant les fêtes et les cérémonies. Rares sont les tunisiens qui ne sont pas adeptes de ces délices exceptés ceux qui ont l’obligation médicale de ne pas en consommer à cause du diabète…

Plusieurs versions historiques se disputent l’histoire des gâteaux tunisiens.

En effet, la Tunisie est un pays ouvert au bord de la méditerranée. Elle a été le théâtre de plusieurs expéditions et de mutations socioculturelles et démographiques. Chaque civilisation a apporté une pierre à l’édifice. 

Ce qui a formé un patrimoine se développant par la suite d’une génération à une autre. L’agriculture tunisienne affecte aussi la pâtisserie tunisienne. En effet, les fruits secs cultivés massivement dans le sud du pays comme l’amande et la pistache ont influencé les prestigieuses créations des gâteaux tunisiens. 

De plus, le gâteau tunisien à la pistache se décline sous différente forme. La pistache est un ingrédient de prestige présent dans chaque recette tunisienne sucrée. Ce sont des délices faits maison très populaires : le gâteau tunisien à la pistache est un classique et une identité à part dans la pâtisserie tunisienne. Elle est grosso modo ce que le thé à la menthe signifie pour les marocains ou les arayechs pour les algériens.

Les pâtisseries tunisiennes à la pistache 

Très prisée, la pâtisserie tunisienne est enseignée dans les plus prestigieuses écoles de cuisine dans le monde. Décidément, le gâteau tunisien à la pistache présente plusieurs variétés. On vous cite quelques exemples qui ont la côte :

  • Kaak Anbar pistache.
  • Mlabes pistache.
  • Kaak Warka pistache.
  • Baklawa pistache.
  • Samsa pistache.

La Samsa à la pistache : le dessert type carthaginois

La Samsa à la pistache est un gâteau tunisien très populaire en Tunisie et dans le monde entier. Pour les fêtes de l’Aïd, la samsa à la pistache est le gâteau tunisien unanime dans chaque famille tunisienne. Au grand bonheur des adeptes des sucreries !

Les ingrédients de la samsa sont :

  • 10 feuilles de bricks
  • 150 gr de graines de sésame 
  • 100 gr de sucre glace
  • 100 gr de pistaches moulues
  • 50 gr de beurre
  • Eau 

Recette : 

  • Découpez les feuilles de brick en 4.
  • Mélangez le sucre glace avec les graines de sésame
  • Ajoutez le beurre fondu et laissez reposer les ingrédients précédents.
  • Imprégnez les feuilles de brick avec le beurre fondu.
  • Créez des triangles avec le mélange préparé au préalable. 
  • Passez les samsas 10 mn dans le four à une chaleur qui avoisine les 180°.
  • Décorez les samsas avec des pistaches moulues.

D’ailleurs, à titre comparatifs, les petits flocons de pistache écrasée ont une texture quasi identique au sellou.

Pâtisserie tunisienne : Baklawa à la pistache 

La baklawa est un gâteau tunisien à la pistache (ou autre fruit sec) qui existe dans plusieurs pays du Moyen-orient et d’Afrique du nord. La baklawa à la pistache tunisienne se distingue par sa symétrie authentique et par son goût raffiné.

Toujours dans le même contexte festif, la Baklawa à la pistache est servie en particulier dans les fêtes, les mariages et les cérémonies. 

De même, elle transmet à la fois des valeurs religieuses et sociales fortes. Il convient de dire qu’elle est aussi le témoin d’évènements particuliers et mémorables dans la vie des gens.

Add to cart