sirop d'érable Maple Joe : un petit trésor au petit déjeuner

Toujours dans une stratégie diététique pour bien démarrer la journée, la boutique en ligne Pause au Natur’Elle vous propose une nouvelle alternative au sucre raffiné : le sirop d’érable Maple Joe.

Facilement trouvable dans les rayons des supermarchés, ce Maple Syrup figure parmi les trois marques de référence en France. Produit d’import commercialisé  par une petite boîte familiale présente dans les Pyrénées-Atlantiques, le sirop d’érable Maple Joe est reconnu pour sa finesse et sa délicatesse mais aussi pour son allure prononcée. Tout dépend de la récolte. Si ce sucre naturel produit à partir de la sève d’érable est une institution nationale dans les terres québécoises et de l’Ontario, ce n’est pas pour vous parler de Pancake que nous sommes venus vous le présenter. Mais plus dans le but d’allier plaisir sucré et la maîtrise de l’index glycémique. 

Zoom sur la récolte de la sève d’érable : un travail de longue haleine

La production de sirop d’érable ne date pas d’hier au pays des rênes et du grizzli. En effet, cette pratique était déjà coutume chez les populations autochtones bien avant que Jacques Cartier remonte le fleuve Saint Laurent. 

Tout comme la vanille de Madagascar, le sirop d’érable Maple Joe est un produit naturel qui nécessite du temps et de la persévérance. En effet, il faut à peu près 35 litres de sève de l’arbre emblématique pour produire un litre de matière première. Ce travail se nomme l’acériculture. 

Il s’effectue principalement à une période propice de l’année. Plus précisément, entre l’alternance des saisons (fin de l’hiver et début du printemps) où les nuits de gel sont suivies par de légères éclaircies et des températures positives en journée. Au Québec, les locaux nomment cet instant de l’année : « la saison des sucres ». Car il s’agit en fait du moment où la quasi-totalité de l’eau d’érable sera extraite des troncs.

Comment l’acériculteur québécois procède pour extraire l’eau d’érable ? 

Ce que l’on nomme en anglais le « maple syrup » qui sera par la suite embouteillé et vendu en bouteille sous l’appellation sirop d’érable Maple Joe (marque que nous avons testé) est obtenue à partir de la sève de l’érable.

L’artisan à l’origine de cette prouesse procède en incisant sur un point précis de l’écorce une légère entaille à l’aide d’une mèche. Ensuite, il récolte avec les méthodes de mécanisation moderne le liquide précieux à l’aide de tuyaux connectés entre eux. Ceux-ci déversent la sève dans les célèbres « cabane à sucre », une sorte de laboratoire traditionnel où l’acériculteur pourra s’activer à la tâche pour produire le délicieux sirop.

Celui-ci est obtenu par évaporation au cœur de chaudron dont la température dépasse les 100 degrés. Ce travail d’évaporation se déroule le jour de la récolte. Il consiste à éliminer un maximum de sève pour garder le concentré sucré qui formera le sirop d’érable.

La température doit être constante pour ne pas altérer la qualité de la matière première. Le résultat obtenu révèlera une formule délicate et subtilement sucré dont la couleur  brune ou ambrée est proche de celle du miel d’eucalyptus.

Comment optimiser l’usage du sirop d’érable Maple Joe au cœur du p’tit déj ?

Pour que vous puissiez identifier la marque de sirop d’érable Maple Joe, vous pourrez observer sur son packaging un brave acériculteur vêtu de rouge avec une barbe bien fournie dans un esprit très canadien. 

Plus utilisé dans le cadre des goûters, le sirop d’érable est à l’honneur pour la confection de pancake, crêpes ou bananes flambées. Tout cela dans un esprit très U.S.

Cependant, son aspect beaucoup moins calorique que le sucre et le miel est à exploiter de façon intelligente. Pour bien réussir et équilibré le petit déjeuner, le geste à adopter consiste par exemple à remplacer le sucre blanc au cœur d’un yaourt ou fromage blanc par du sirop canadien.

Et voici ce que nous vous proposons en l’espèce pour accompagner votre jus de fruit, tartine et boisson chaude : 

  • 2 petit suisse Gervais ou un yaourt Gervita
  • Du muesli ou quelques fruits secs
  • Une cuillère à café de poudre de Maca ou de graine de Chia
  • Une dose de sirop d’érable Maple Joe pour remplacer le sucre.

L’avantage que vous pourrez tirer de l’apport du Maple Syrup à cet instant précis, c’est la richesse en antioxydant, en polyphénols et en minéraux (calcium, magnésium et sodium). 

Attention, de nouvelles triches sont apparues sur le marché concernant ce précieux produit de terroir outre atlantique. Certes des tromperies élaborées à partir de sirop de maïs ou de riz immergent le marché. Pour ne pas tomber sous le coup de l’escroquerie, veillez à bien vérifier l’étiquetage et la provenance du produit que vous achetez.

Sinon identifiez au sirop d’érable Maple Joe avec son goût exquis caramélisé et sa suave odeur boisée.

Add to cart