Le curcuma (Curcuma longa), est une l’épice de couleur jaune vif utilisée dans toute l’Asie depuis des siècles. Cultivé pour sa racine, cette épice incroyable est utilisé depuis longtemps dans la cuisine, la teinture des tissus, les cosmétiques et la médecine traditionnelle. Extrêmement réputée dans les pays asiatiques, ce n’est qu’au cours des 10 dernières années que l’occident s’intéresse réellement aux bienfaits du curcuma. 

En outre, les scientifiques s’intéressent particulièrement à son principe actif, la curcumine. Celle-ci présente de nombreux avantages pour la santé. C’est ce que nous étudierons dans la suite de cet article. 

Le curcuma est un anti-inflammatoire naturel

L’inflammation est un processus nécessaire à l’organisme. C’est une réponse de ce dernier aux agressions qu’il subit. Cela permet de lutter contre les bactéries, les virus ainsi que les blessures. Cependant, une inflammation non maîtrisée qui se prolonge est le point de départ de la plupart des maladies chroniques telles que les maladies cardiaques et le cancer. C’est pourquoi l’inflammation doit être contrôlée pour ne pas dégénérer. 

A ce sujet, la curcumine contenue dans le curcuma possède de puissantes propriétés anti-inflammatoires. En effet, des études ont mis en lumière les bienfaits du curcuma grâce à son action anti-inflammatoire. Il serait efficace pour lutter contre des affections telles que la polyarthrite rhumatoïde et les maladies inflammatoires de l’intestin.

L’épice indienne est un puissant antioxydant

La curcumine est également un puissant anti-oxydant qui agit en piégeant les radicaux libres d’oxygène. Il s’agit des molécules chimiquement actives qui endommagent les cellules de l’organisme. Les dommages causés par ces derniers, ainsi que l’inflammation, sont la cause principale des maladies cardiovasculaires. La curcumine peut donc jouer un rôle dans la prévention et la gestion des maladies cardiaques. Par ailleurs, les antioxydants contenus dans le curcuma peuvent également réduire le risque de cataracte, de glaucome et de dégénérescence maculaire.

les bienfaits du curcuma contre le cancer

De nombreuses études animales se sont penchées sur les effets potentiels du curcuma sur le cancer. Ces études ont mis en lumière le fait que la curcumine pourrait affecter la formation, la croissance et le développement du cancer au niveau moléculaire. Les recherches ont notamment montré que le curcuma pouvait notamment freiner la propagation des cellules cancéreuses et accélérer leur destruction. Le curcuma et la curcumine pourraient également être en mesure de contrecarrer les effets de certains agents cancérigènes, tels que certains additifs utilisés dans les aliments transformés. Le curcuma aurait donc un rôle préventif et curatif pour lutter contre le cancer. Un avantage que l’on trouve au coeur de nombreuses épices tels que l’or rouge marocain, le gingembre ou le cumin.

Le curcuma est l’allié de notre cerveau

De plus en plus d’études concordent sur le fait que la curcumine peut traverser la barrière hémato-encéphalique et contribuer à la protection des cellules contre la maladie d’Alzheimer. Elle agirait en réduisant l’inflammation ainsi que l’accumulation de plaques de protéines dans le cerveau qui sont caractéristiques des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. 

Par ailleurs, une étude portant sur 60 patients a montré que la curcumine était aussi efficace qu’un antidépresseur pour traiter la dépression, en augmentant les niveaux du facteur neurotrope dérivé du cerveau (des niveaux réduits de cette substance chimique sont associés à la dépression).

Bien que la plupart des recherches actuelles soient menées en laboratoire ou sur des animaux, les résultats sont encourageants. Cette merveilleuse épice continuera d’être étudiée comme un outil puissant pour améliorer notre santé au même titre que le corrosol

Comment consommer ce colorant alimentaire naturel ?

En lisant cet article, vous vous demandez peut-être quelle est la meilleure façon de consommer du curcuma. C’est en effet un point majeur à prendre en compte si vous souhaitez en tirer tous les bienfaits. 

Une étude récente a examiné différentes façons de consommer le curcuma. Les résultats ont montré que la cuisson du curcuma avec de l’huile pouvait aider l’organisme à absorber davantage de curcumine. On pense que lorsque la curcumine se lie aux graisses, comme celles contenues dans l’huile d’olive ou de coco, elle est plus facilement absorbée par l’intestin. Il se pourrait que même de petites quantités quotidiennes consommées de cette manière soient bénéfiques pour votre santé.

Mais la meilleure façon de consommer du curcuma pour en tirer tous les bienfaits est sous forme de compléments alimentaires. Cependant, les curcuma vendus sous forme de gélules ne se valent pas, loin de là. Deux éléments sont à prendre en compte. Le premier est la teneur du curcuma en curcumine, son principe actif. N’hésitez donc pas à comparer les concentrations proposées par les fabricants. La seconde choses à prendre en compte est sa biodisponibilité. En pharmacologie, la biodisponibilité est la proportion d’une substance qui atteint la circulation sanguine sous forme inchangée. Or, le curcuma à l’état brut est faiblement assimilable, c’est pourquoi il est conseillé d’opter pour des formes de curcuma travaillées spécialement à cet effet ; comme la forme liposomale. 

Ce qu’il faut retenir

Les bienfaits du curcuma pour la santé sont extrêmement intéressants et gagnent encore à être connus. Parmi ces derniers, on soulignera son effet anti-inflammatoire, son pouvoir anti-oxydant, ses bienfaits sur nos muscles, articulations et notre cerveau. 

Cela dit, si vous n’avez pas de problème de santé spécifique, vous pouvez simplement en prendre pour assaisonner vos aliments et réaliser de superbes plats épicés !

Add to cart